Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Bun cha

bun cha
Le bun cha

Bun cha

Le bun cha est composé de porc haché mixé à quelques herbes aromatiques. Le tout s'accompagne de vermicelles de riz et d'une savoureuse sauce. Ce plat est très populaire dans les rues de Hanoï où les Vietnamiens le dégustent au déjeuner.

Le bun cha au cœur de la cuisine de rue

La cuisine sur le pouce est typique dans les rues de Hanoï. Lors de leur pause déjeuner, les Vietnamiens aiment déguster des plats gourmands et simples à manger. Le bun cha possède ces deux qualités. Dans les quartiers de la capitale, il est courant d’apercevoir des petits restaurants dédiés à la préparation de ce mets. Les habitants locaux aiment y savourer leur repas. Les ingrédients du bun cha restent simples et populaires dans la cuisine vietnamienne. « Bun » désigne les vermicelles de riz et « cha » fait référence à la viande de porc. Majoritairement présente dans le bun cha, elle s’y décline sous deux formes. De la poitrine coupée en lamelles et quelques boulettes de porc haché font partie intégrante de la recette.

Le bun cha, un plat complet et délicieux

Le bun cha est composé de plusieurs ingrédients. Le porc est l’aliment principal de ce mets. La viande est grillée au charbon de bois. Les boulettes de porc sont traditionnellement recouvertes d’une feuille de piper lolot ou de blumea. Cette action permet de conserver la saveur et le parfum de la viande. Au Vietnam, ces feuilles sont qualifiées d’herbes médicinales. Elles semblent être efficaces contre les maladies osseuses. Les vermicelles de riz sont essentiels au bun cha. Fins et chauds, ils sont enveloppés dans une feuille de bananier pour garder leur arôme jusqu’à la dégustation. De multiples herbes aromatiques, de la salade et de la sauce viennent compléter la recette. Si le bun cha se cuit au charbon de bois, il peut également se cuisiner dans une poêle en fonte.

Le bun cha : un mets à la présentation soignée

Cette spécialité vietnamienne est réputée pour se manger sur le pouce. Pourtant, le bun cha se présente d’une façon bien particulière… Au Vietnam, la décoration des plats doit faire plaisir à ceux qui les dégustent. Selon les traditions, le bun cha est servi dans un plateau en bambou. Une feuille de bananier y est d’abord déposée. Chaque ingrédient se trouve dans des petits bols séparés : les vermicelles, la sauce, la viande et les herbes aromatiques. Visuellement, l’harmonie des couleurs est parfaite. En bouche, l’explosion de saveurs est bel et bien au rendez-vous. La dégustation se réalise en plusieurs étapes. Les Vietnamiens ont l’habitude de prendre quelques vermicelles de riz avec une paire de baguettes. Ils les trempent ensuite dans une succulente sauce nuoc-mam aigre-douce. Cette dernière est agrémentée de piment, de carottes et parfois de papaye verte vinaigrés. Après cette première bouchée, ils saisissent enfin la viande de porc. Les boulettes peuvent être mélangées à la sauce en fonction des goûts et des envies de chacun.

Découvrez également

Le bun cha s’accompagne souvent de plusieurs cha gio (pâtés impériaux). Si tu aimes manger sur le pouce, teste le banh cuon, une succulente crêpe de riz. Ou opte pour la légèreté de la soupe pho.

Découvrez ces plats

Bun cha