Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Gado gado

Gado gado

Gado gado

Mélange typique de légumes croquants, le gado-gado est un plat incontournable indonésien. Accompagnée de riz et d'une sauce plus ou moins épicée, cette salade peut également constituer un plat principal. Elle se déguste tout au long de la journée.

Un délice de légumes croquants

Incontournable dans les familles et restaurants balinais, le gado-gado est un mets typique de la cuisine indonésienne. La signification littérale du mot est « mélange ». Il est constitué d’un délicieux amalgame de légumes nappé d’une sauce aux arachides. Le chou, le kang-kung, les pousses de soja, le concombre et la laitue comptent parmi les légumes les plus utilisés. Certains sont crus tandis que d’autres sont seulement blanchis. Ce procédé de cuisson donne du craquant et du moelleux à la fois aux légumes. Il en accentue aussi la couleur. Tous les ingrédients se réunissent dans une assiette jolie pour les yeux et inoubliable pour les papilles. Pour alterner entre fraîcheur et douceur, les légumes sont recouverts d’une onctueuse sauce aux cacahuètes. Elle est composée d’arachides, de sauce soja, de sucre, de jus de citron, de lait de coco et d’eau. La sauce est plus ou moins pimentée, selon les goûts. En Indonésie, ce plat est souvent servi avec du lontong. Ce riz très compact cuit dans des feuilles de bananier offre un goût subtil.

Le gado-gado se personnalise

Le gado-gado se consomme tout au long de la journée et même au petit-déjeuner. Il s’accompagne généralement d’oignons ou d’échalotes frits et de krupuks. Ces chips de crevettes rehaussent le plat d’une note aérée. Agrémenté d’œufs et de riz et servi avec une grande quantité de sauce, il constitue un plat principal rassasiant. Il est également servi avec du tempeh ou du tofu frit. Originaire d’Indonésie, le tempeh est un produit à base de soja fermenté. Malgré ses variantes régionales, le gado-gado se mange tiède dans tout l’archipel indonésien. Pour personnaliser ce mets typique, il suffit d’ajouter des carottes, des haricots verts ou mange-tout ou toute autre crudité. La sauce s’adapte selon les goûts, plus piquante ou plus sucrée. Avec plus ou moins d’accompagnement et de sauce, le gado-gado gagne en légèreté ou en richesse. Pour le servir de façon traditionnelle, il convient de déposer une portion de légumes et de tempeh dans l’assiette et de recouvrir de sauce cacahuète. À l’heure de l’apéritif entre amis ou en famille, le gado-gado participe à la convivialité du moment. Les légumes sont alors déposés dans une assiette et la sauce est servie dans un bol à part. Chacun peut maintenant tremper ses légumes dans la sauce.

Une saveur vivifiante et succulente

Préparé avec des légumes de saison, le gado-gado constitue un mets parfaitement écologique. Il offre les bienfaits d’une culture raisonnable et saine. Les légumes crus et blanchis constituent une source indiscutable de vitamines. Le gado-gado se présente dans une version encore plus vivifiante. Il suffit de laisser la sauce de côté et de consommer seulement les légumes crus. Côté délice, la sauce aux cacahuètes accompagne à merveille des nouilles sautées. Elle donne une consonance exotique à tes plats préférés. Pour un encas rapide et amélioré, un peu de sauce incorporée à des tartines ou sandwichs donnent un résultat diaboliquement bon.

Découvrez également

Si tu aimes le gado-gado, tu te régaleras aussi avec la soupe indonésienne soto ayam ou avec le nasi goreng.

Découvrez ces plats

Gado gado