Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Babi pangang

Babi pangang
Babi pangang

Babi pangang

Les amateurs de sauce aigre-douce apprécient la recette du babi pangang. Ce plat indonésien a été adapté au goût occidental, notamment aux Pays-Bas et en Belgique. Sa recette d'origine consiste à faire griller le porc, avant de le déguster avec sa sauce.

Le babi pangang pour cuisiner le porc autrement

Le porc fait partie des mets consommés de façon courante en Indonésie et en Malaisie. Pour renouveler son goût, les recettes sont multiples. Le babi pangang en est une, relevée et délicieuse. Il s’agit de faire griller la viande avant de verser dessus sa sauce. Cette recette est l’occasion, en Asie, de se réunir en famille pour les fêtes. Sa préparation demande un peu de temps et commence par une marinade. Celle-ci lui donne une partie de sa saveur. Le reste est apporté par la sauce, incontournable. Le babi pangang, dans sa réalisation traditionnelle, s’accompagne du sang cuisiné avec des épices. Cette recette s’est exportée loin de ses contrées, notamment aux Pays-Bas et en Belgique. Elle y a connu quelques modifications pour s’adapter aux papilles occidentales tout en conservant ce qui fait sa particularité. Ainsi, la saveur est préservée et le plaisir gustatif intact. C’est un délice pour tous ceux qui apprécient la cuisine indonésienne.

Devenu recette européenne

L’arrivée de ce plat en Europe est liée au titre d’ancienne colonie de l’Indonésie. La recette a alors été revue pour lui assurer d’être appréciée par le plus grand nombre. Cela fonctionne pour cette préparation qui compte parmi les mets majeurs. Sa réalisation peut s’effectuer avec un rôti, un morceau de longe ou même des côtelettes désossées. La viande est marinée avec, entre autres, des épices, un jus de citron, du gingembre et de la sauce soja. Elle est ensuite grillée en tranches pour lui donner une jolie couleur dorée. Sa surface légèrement croustillante finit de séduire tous les gourmands et les amateurs de cuisine asiatique. Le reste de la recette tient dans la sauce à préparer qui vient arroser le porc avant de le déguster. L’ensemble est à manger en plat principal, au repas de son choix.

Une sauce qui participe au goût du babi pangang

Une grande partie du goût du babi pangang tient dans la préparation de cette sauce de recouvrement. En Asie, il s’agit d’une sauce aigre-douce typique. Arrivé en Occident, le plat s’est offert un autre arôme organisé autour d’une sauce tomate relevée. Elle se compose de gingembre et de sambal, un condiment indonésien réalisé à base de piment. Elle intègre également de la sauce soja sucrée, de la fécule de maïs et du vin de riz. La recette est servie avec l’accompagnement de son choix. Le plus traditionnel est le chou. Ce dernier est coupé en lamelles et doucement parfumé lors de sa cuisson à feu doux. Le babi pangang peut aussi être associé à du riz. Les arômes sont conservés et appréciés par tous les amateurs de la cuisine indonésienne et, plus généralement, asiatique.

Découvrez également

Si tu apprécies le babi pangang, tu aimeras également le sate, à déguster avec un nasi goreng.

Découvrez ces plats

Babi pangang