Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Salmorejo

Le salmorejo
Le salmorejo

Salmorejo

Le salmorejo est une spécialité très populaire en Andalousie. Cette crème dont la recette reste simple se consomme généralement comme entrée. Elle s’agrémente d’une garniture variable. Son coloris orangé est dû à l’utilisation de tomates lors de sa préparation.

Le salmorejo, une entrée authentique

Cette préparation culinaire ancestrale puise son origine au cœur de l’Andalousie, plus précisément à Cordoue. Le salmorejo se compose de peu d’ingrédients, sa recette reste très simple. La tomate prédomine et lui offre cette couleur si vive. Cette entrée incontournable date de la période allant du XIXe siècle au début du XXe siècle. La tomate est rapportée du Nouveau Monde et s’introduit à la recette de base. Celle-ci ne comprend pas alors le fruit juteux et porte le nom de « salmorejo blanco ». Littéralement, le terme « salmorejo » fait référence à la « salmuera ». Cette dernière désigne une saumure et rappelle les saveurs salées du salmorejo tel qu’il se déguste aujourd’hui. L’appellation donnée à cette entrée incontournable s’utilise également pour qualifier d’autres plats espagnols. Les « salmis » sont par exemple des ragoûts totalement différents du salmorejo.

Le salmorejo, une recette inimitable

Les ingrédients utilisés pour la préparation du salmorejo sont peu nombreux, mais absolument délicieux. Cette entrée traditionnelle est un astucieux mélange de mie de pain et de tomates. La mie de pain se trempe dans de l’eau salée et aromatise le plat tout entier. Les fruits rouges se mixent et apportent au salmorejo une texture crémeuse, similaire à celle d’une purée. C’est d’ailleurs à eux que nous devons la jolie couleur de ce mets emblématique. Les tomates jouent un rôle de colorant naturel. L’ensemble se rehausse de sel et d’huile d’olive. Cette spécialité andalouse se sert en tant qu’entrée. Une garniture à base de jambon serrano et d’œufs se pose en surface. Libre à chacun d’ajouter quelques croustillants croûtons. Le salmorejo est réputé pour être consistant. C’est pourquoi il peut se consommer comme une sauce d’accompagnement. Les Espagnols aiment y tremper des aliments frits. Le salmorejo se sert dans une assiette creuse. Il se déguste parfois en tant que tapas.

Le salmorejo : à ne pas confondre avec le gazpacho

Le salmorejo s’associe souvent à la soupe froide espagnole : le gazpacho. Leur différence est pourtant bel et bien réelle. Le secret réside dans leur préparation. Le salmorejo désigne une émulsion d’eau dans de l’huile. Le gazpacho reste quant à lui un mélange de légumes. La texture de ces deux mets n’est pas la même. L’un est plus crémeux et épais. L’autre est liquide comme de la soupe. En effet, si le gazpacho se prépare avec de l’eau, ce n’est pas vraiment le cas du salmorejo. Celui-ci s’épaissit grâce à la mie de pain mélangée aux tomates. Visuellement, les coloris changent. Le gazpacho est beaucoup plus rougeâtre que la salmorejo qui arbore une teinte orangée. En plus d’être succulent, le plat corduan est extrêmement bon pour la santé. La tomate est un antioxydant naturel. L’apport nutritionnel est d’à peu près 70 kcal/100 ml. L’huile d’olive est riche en vitamine E. Le salmorejo a décidément tout pour plaire !

Découvrez également

Souvent comparé au salmorejo, le gazpacho est une soupe froide riche en saveurs. Reste au cœur des arômes espagnols en goûtant quelques tapas. Laisse-toi par exemple tenter par les incontournables patatas bravas.

Découvrez ces plats

Salmorejo