Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Pulpo a la gallega

pulpo a la gallega

Pulpo a la gallega

Le pulpo a la gallega est une préparation tout droit venue d’Espagne. Ce mets festif se déguste notamment lors des fêtes locales. La cuisson du poulpe se déroule en plusieurs étapes. La préparation de l’assiette est tout aussi minutieuse.

Le pulpo a la gallega, un mets festif

Le pulpo a la gallega est également connu sous le nom de poulpe à la galicienne. Comme son appellation l’indique, ce mets provient de Galice. Il se déguste aux quatre coins de l’Espagne. Cette recette se prépare lors des fêtes locales : les incontournables « ferias ». Le pulpo a la gallega ou « polbo á feira » reste un grand classique de la gastronomie régionale. Le poulpe qui le compose se cuit traditionnellement en entier dans d’imposants chaudrons en cuivre. Le tout se présente dans des assiettes en bois jusqu’au XXe siècle. Cette matière a la capacité d’absorber toute l’eau libérée par le poulpe lors de la cuisson. Le pulpo a la gallega se savoure jusqu’en Argentine où il se consomme tout au long de la Semaine sainte. Selon les croyances catholiques, aucune viande rouge ne doit être ingérée durant cette période.

Une cuisson précise pour un pulpo a la gallega réussi

L’ingrédient principal de ce mets espagnol est le poulpe. Le mollusque marin se cuit longuement dans le but d’attendrir sa chair. La cuisson se déroule généralement en trois étapes. Le poulpe est plongé dans un bain d’eau bouillante, puis retiré. L’opération se réitère donc trois fois de suite. Cette technique culinaire est une astuce pour mieux boucler les tentacules. Cette façon de faire permet également de bien conserver la peau du mollusque après sa cuisson. Lors des occasions festives, des femmes sont désignées comme « polbeiras ». Celles-ci ont pour tâche de surveiller la cuisson du pulpo a la gallega. Il mérite d’ailleurs un temps de repos avant d’être servi. Une fois bien cuit, se dernier se découpe en rondelles régulières.

Le pulpo a la gallega : un assaisonnement savoureux

Après la longue cuisson, une pincée de sel et un filet d’huile d’olive s’ajoutent au pulpo a la gallega. Du paprika ou du piment rehaussent l’ensemble avec justesse. Le plat galicien s’accompagne de pommes de terre chaudes. Les légumes sont cuits avec la peau puis coupés en deux. On appelle cette présentation « cachelos ». Ce terme désigne les morceaux de pommes de terre. Il est courant de servir le pulpo a la gallega en tranches, sur une planche en bois. Des cure-dents s’utilisent pour piocher et déguster les succulentes bouchées de mollusque. Ce mets incontournable prouve que seuls quatre ingrédients suffisent à créer une excellente recette. Ultra populaire en Espagne, le pulpo a la gallega se mange avec un verre de vin régional. L’explosion de saveurs régale pleinement les papilles des consommateurs. Un village galicien consacre même une fête à cette spécialité phare. La « Festa do pulpo » attire chaque année de nombreux touristes. Elle s’organise dans la province d’Orense, à O Carballiño.

Découvrez également

Les amateurs de poissons, crustacés et mollusques se régalent avec les gambas al ajillo. Les calamares, typiques en Espagne, sont à goûter absolument. Les boquerones désignent quant à eux de savoureux anchois.

Découvrez ces plats

Pulpo a la gallega