Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Dim sum

Dim sum

Dim sum

Dim sum signifie littéralement « toucher le cœur » : c'est bien ce que font ces délicieuses spécialités cantonaises. En Chine, ces gourmandises salées et sucrées se dégustent à tout moment de la journée. En Occident, les dim sum sont considérés comme une entrée.

Les dim sum, la convivialité avant tout

Dès le 10e siècle, les Chinois de la province de Canton se retrouvaient entre le petit-déjeuner et le goûter dans les maisons de thé. Le breuvage énergisant était accompagné de dim sum variés qui redonnaient des forces aux travailleurs et aux voyageurs. Les petites collations sont aujourd’hui servies dans les restaurants, notamment à Hong-Kong, dès les premières heures du jour. Ces spécialités sont synonymes de convivialité gourmande à partager entre collègues, amis ou en famille. Les dim sum rappellent en cela les tapas espagnoles. Les Chinois apprécient une cuisine plus légère le matin. C’est pourquoi une majorité de dim sum sont cuits à la vapeur dans d’authentiques paniers en bambou. Ils ont l’avantage d’être diététiques. Pour que le plaisir soit complet, ils sont toujours très joliment présentés. Ils sont parfaits pour un brunch original et exotique.

Une grande variété de dim sum pour un plaisir unique

Ces bouchées sont fabriquées à base de farine de blé, de manioc ou de riz selon la farce prévue. Parmi les dim sum cuits à la vapeur, les jiaozis et les baozis sont des boules de pâte à la farine de blé farcies de viande, de légumes ou de haricots rouges dans leur version sucrée. Les gâteaux et crêpes de farine de riz sont reconnaissables à leur aspect translucide. Les plus connus sont certainement les perles de coco. Ils peuvent être aussi bien salés que sucrés. Certains dim sum cuits de cette façon, dont les jiaos, sont dorés à la poêle. Les rouleaux de printemps sont frits, comme les jian dui qui sont des boules de pâte de riz gluant fourrées à la pâte de lotus ou de haricot. Les chefs se font un plaisir d’inventer toujours de nouvelles recettes de raviolis chinois et autres encas. Selon le principe du yin et du yang, le repas doit être équilibré. L’idéal est un assortiment de dim sum à partager entre bouchées chaudes et froides. Légumes, viandes, poissons et sucreries sont à parts égales.

Un voyage des sens

Définis comme une entrée, les dim sum assortis constituent un repas complet. Quoi de plus agréable et appétissant qu’un plateau chargé de raviolis et bouchées aux couleurs variées ? Les croissants translucides, les bouchées dorées et les aumônières dodues révèlent des saveurs originales. Déguster plusieurs variétés de dim sum constitue un véritable dépaysement. Equipé de baguettes, il suffit de tremper la gourmandise choisie dans une sauce pour enchanter le palais d’arômes variés. L’art subtil des dim sum vise à ce que les saveurs, salées ou sucrées, s’exaltent les unes les autres. La sauce soja, l’ail, le gingembre, le piment, les cacahuètes ou le miel relèvent le goût des bouchées. Parmi les sucreries, les boules de riz gluant fourrées de sésame noir ou de pâte de coco éveillent des visions paradisiaques.

Découvrez également

Fais ton assortiment de Xiao Long Bao, jiaozi et de siu mai à la viande ou aux légumes accompagnés des hakao aux crevettes, sans oublier les pâtisseries.

Découvrez ces plats

Dim sum