Idées & InspirationsPosted on 17.04.2018

Plat typique anglais : les secrets du fish and chips

Il est à l’Angleterre ce que la galette-saucisse est à la Bretagne ou le currywurst à l’Allemagne. Le fish and chips, ce plat typique anglais, concentre toute la fierté d’un peuple dans une recette aussi simple que délicieuse. Mais détrompez-vous, ce casse-croûte so british est bien plus qu’un morceau de poisson et quelques tranches de pomme de terre jetés dans l’huile puis roulés dans du papier journal. Présentation du secret culinaire le moins bien gardé de la Couronne !

La street food préférée des Anglais

Ce plat typique, anglais par excellence est sans conteste la street food préférée outre-Manche. Avec le temps, le fish and chips s’est même fait un nom à l’international. Jusqu’en France, le poisson frit à l’anglaise trouve sa place sur la carte de certains restaurants. Oui, le fish and chips est chez nous comme un poisson dans l’eau ! A tel point que plusieurs établissements n’hésitent plus à le proposer en livraison à domicile, au même titre que les burgers, tacos, sushis et autres stars de la gastronomie mondiale.

150 ans d’histoire anglaise

Mais d’où vient-il, ce plat typique anglais aussi populaire que la Reine et les Beatles réunis ? L’histoire raconte que le poisson frit a été introduit en Grande-Bretagne au XVIIe siècle par des Juifs espagnols et portugais. Il faudra attendre le XIXe siècle, et l’essor de la pêche au chalut, pour qu’il gagne toute sa popularité.

L’idée de génie – on vous le donne en mille –, viendra d’un certain Malin. Joseph Malin. En 1860, ce dernier propose un plat combinant poisson et patates frites. Il ne le sait pas encore, mais il vient de créer le futur plat national anglais !

380 millions de fish and chips et moi et moi et moi…

La paternité du fish and chips est disputée et discutée. Certains racontent qu’il a été inventé à Mossley, près de Manchester, par la famille Lee. Laissons ce débat épineux aux Anglais… Ce qui est sûr, c’est que 150 ans plus tard, la Grande-Bretagne compte 10 500 restaurants de fish and chips, les « chippies », lesquels servent 380 millions de repas par an !

Quel poisson ?

Selon la NFFF, la Fédération nationale des « friteurs » de poisson (sans rire, elle existe outre-Manche), le poisson le plus utilisé pour cuisiner du fish and chips est le cabillaud (62%), suivi de l’aiglefin (25%). On peut également trouver sous la panure, lieu jaune, flétan, plie ou raie.

Comment, les chips ?

Épaisses ! Les Anglais ne sont pas du genre à aimer les allumettes. Pour accompagner un bon poisson frit, il faut de grosses frites bien larges, tradition oblige !

Quelle sauce ?

Si vous êtes un puriste, votre fish and chips sera agrémenté d’un jet de vinaigre et accompagné de sauce tartare. Quant à la pâte à frire, elle est traditionnellement réalisée à base de farine, d’œuf et de bière.

Nos adresses pour une livraison en France

S’il ne court pas encore toutes les rues, le fish and chips se fait moins rare en France. Un plat typique anglais en vogue par chez nous ? L’exception qui confirme la règle !

Plusieurs restaurants, comme God save the fish ou Ben’s, à Paris, ou encore Fish and Ship, à Montpellier, se proposent même de vous le livrer à domicile grâce à Just Eat. L’occasion de s’offrir un concentré d’Angleterre – la pluie en moins – sans bouger de son canapé !